Agco mythes agriculture

Des guimauves dans les champs aux œufs qui poussent dans les arbres

Des énormes guimauves dans les champs aux œufs qui poussent dans les arbres, les mythes courants liés à l’agriculture sont souvent bien drôles et surtout très originaux. Saviez-vous que 17,3 millions d’Américains croient que le lait au chocolat provient de vaches brunes ? Un résultat bien impressionnant ! C’est après avoir partagé un article de CNN à ce sujet que notre maison-mère, AGCO Corporation, a demandé à ses supporteurs sur les réseaux sociaux quels étaient les autres mythes courants plutôt cocasses qu’ils avaient entendus.

Le volume de réponses reçu fut considérable. Ce sont presque 200 réponses qui furent transmises. Et, ce sont les 5 mythes courants les plus drôles que nous vous partageons pour le divertissement de tous… et pour clarifier quelques petits points. Bonne lecture !

1er mythe : « Les œufs poussent dans les arbres. »

Contrairement à cette croyance populaire, les œufs ne poussent pas dans les arbres ; ils sont plutôt pondus par différentes espèces d’oiseaux et, majoritairement, par des poules. Selon Poultry Trends, en 2016 la production d’œufs était estimée à 74 millions de tonnes métriques. La majeure partie de ces œufs provenait de la Chine, soit près de 40 % de la production mondiale. Cela représente plus de 500 milliards d’œufs provenant uniquement de ce pays.

Une autre des idées erronées qui furent partagées est que seules les poules brunes pondent des œufs bruns. Soyez rassuré, il n’en est rien pour chacun de ces deux cas.

2e mythe : « Les fermiers ne font que conduire un tracteur et s’asseoir à longueur de journée. »

Rien n’est plus faux que cette affirmation ! L’agriculture, peu importe le secteur, est un travail ardu et seul un petit pourcentage de celui-ci est accompli au volant d’un tracteur ou de toute autre forme de machine agricole. Les fermiers travaillent dans plusieurs secteurs de l’agriculture incluant la production de fruits, de légumes, de lait, la culture des terres arables, l’élevage de bétail… et la liste continue.

Qu’ont en commun tous ces secteurs ? De longues heures de labeur ! En raison du temps requis pour la préparation de la terre et les récoltes, la culture de terres arables nécessite un nombre élevé d’heures de travail avec des machines. Mais tout de même, ceci n’est qu’une fraction du temps que l’agriculteur consacre à son travail.

3e mythe : « Le foin et la paille sont pareils. »

Cette idée erronée est probablement l’une des plus répandues. La vérité c’est que le foin est produit à partir de plantes séchées comme de l’herbe et des légumes verts tandis que la paille est faite à partir de tiges résiduelles de récoltes de grains comme celle du blé. Parfois, il est possible de les distinguer simplement en les regardant ; le foin est de couleur verte tandis que la paille tire vers le jaune. Le foin est aussi riche en nutriments et c’est pourquoi il sert à nourrir le bétail. En comparaison, la paille possède très peu de nutriments et elle est souvent utilisée comme matériel de couchage pour les animaux ou autres usages similaires.

4e mythe : « Nous n’avons pas besoin des fermiers pour manger, car nous pouvons tout simplement aller à l’épicerie. »

Celle-ci nous a vraiment pris par surprise ! Nous étions certains que tous savaient que le métier de fermiers consiste à faire pousser les aliments et à nourrir le monde. Les épiceries sont un élément essentiel à la distribution des aliments à la population, mais ce sont les fermiers qui produisent la nourriture qui est vendue au détail dans les commerces.

Les Nations Unies (ONU) estiment que la population mondiale atteindra les 9,7 milliards d’individus d’ici 2050. C’est environ 2 milliards de plus qu’aujourd’hui. Nourrir toutes ces personnes sera un défi à relever pour la communauté agricole et des compagnies comme la nôtre.

Afin de répondre à l’ONU et son « Défi Faim Zéro », notre maison-mère, AGCO Corporation, a récemment lancé sa branche philanthropique, l’« AGCO Agriculture Foundation ». Cette fondation s’occupera de créer des partenariats et des programmes afin d’appuyer les agriculteurs dans leur travail de nourrir le monde.

5e mythe : « Les ballots emballés sont des œufs de vaches ! » et « Les balles d’ensilage blanches sont de gigantesques guimauves ! »

Vous avez certainement déjà vu ces gros paquets blancs emballés dans les champs d’agriculteur. Que sont-ils ? Contrairement aux croyances populaires, ce ne sont pas des œufs de vaches. Les vaches ne pondent pas d’œufs, car ce sont des mammifères comme nous… et nous n’irons pas plus loin à ce sujet.

Retournons donc aux gros paquets dans les champs. Ces paquets emballés sont appelés « fourrage ensilé ». Ils sont produits avec la récolte des herbes coupées, puis enserrées en ballots qui seront ensuite enveloppés avec du plastique. Comme il se forme un niveau très élevé d’humidité, un processus de fermentation survient et génère un biocarburant riche en nutriments. Celui-ci est utilisé pour nourrir les vaches, les moutons et bien d’autres animaux.

Cette explication réfute la théorie selon laquelle ces ballots de plastique blanc seraient des guimauves géantes qui poussent dans les champs. Les fermiers font pousser bien des choses dans leurs champs, mais malheureusement, les grosses guimauves n’en font pas partie.

Nous espérons avoir clarifié certaines des fausses idées véhiculées au sujet du monde de l’agriculture. Si vous en avez d’autres comme celles-ci et que vous croyez qu’AGCO Québec devrait les connaître, faites-nous-en part en visitant nos réseaux sociaux. Nous ferons de notre mieux pour vous dire tout ce que vous devez savoir à leur sujet !